TU AIMES ?

Foodlab, Travel & Lifestyle
La Co(o)rniche
La Co(o)rniche
La Co(o)rniche

La Co(o)rniche et Ha(a)ïtza : les parenthèses enchantées du Pyla

Au tout début, il y a un ancien relais de chasse de 1930 appartenant à Louis Gaume. Depuis ce bâtiment adossé à la Dune du Pyla, le bassin d’Arcachon se donne à voir jusqu’à l’horizon, une vue à vous couper le souffle. Inspirés, William et Sophie Téchoueyres succombent aux douces sirènes de cette grande maison néo-basque et vont transcender les lieux. Ils offrent ce site magique à la main prolixe de Philippe Starck pour confronter son ADN à la grande nature de la Dune, jusqu’à la cinquième étoile.

Sur l’échiquier, Starck joue sa partition à merveille : une allée de carreaux de ciment dépareillés au milieu de carrés aromatiques, un lobby quasi intact en bois sombre, des couleurs douces du taupe au rose poudré pour les chambres de l’hôtel et des cabanes, des miroirs aux murs et aux plafonds, la poésie du calligraphe Tarek Benaoum, le majestueux lustre de Murano d’Aristide Najean dans la cage d’escalier, des fauteuils hauts Emeco, des poteries de Vallauris, une cuisine toute inox, les vitrines en verre et acier poli, une sublime terrasse en bois faisant la part belle à la dune,… entre autres…


Pour 245 euros (jusqu’à 890 euros), posez vos valises, pour une nuit comme une invitation à une projection privée d’un coucher de soleil sur le banc d’Arguin. Profitez de l’accès exclusif à la piscine, miroir d’eau de mer se confondant à perte de vue avec l’océan, des bains de soleil tournés vers ce décor somptueux capable de dynamiter n’importe quel cœur de pierre en cœur amoureux.

Si vous n’y êtes que pour la journée, privilégiez l’heure de l’apéritif pour y retrouver vos amis. Tout est là…l’iode, les peaux hâlées, l’effervescence des bulles, le panorama. 
Percevez l’exceptionnel de cet instant et optez pour un grand plateau de fruits de mer de belle provenance.
Vous y croiserez d’aimables serveurs en polos blancs, de jolies familles bien habillées, des créatures léopardisées, des amis encanaillés, …

Cette Starck & Téchoueyres touch a suivi l’avenue Louis Gaume pour réveiller avec succès le café Ha(a)ïtza avec des formules sans fioritures de 28 à 35 euros, avec une cuisine simple et bonne. Les serveurs aussi en polo blanc et Stan Smith, sont souriants et plein d’attentions y compris à l’heure d’affluence. La plage est à quelques joyeuses enjambées pour les enfants, les parents sont ravis.


En face, s’invente la deuxième jeunesse de l’hôtel Ha(a)ïtza qui ouvrira ses portes en 2016. A suivre…

That’s it, baby.

La Co(o)rniche – 46 av. Louis Gaume – 33115 Pyla-sur-Mer – www.lacoorniche-pyla.com
Café Ha(a)ïtza– 1 av. Louis Gaume – 33115 Pyla-sur-Mer

340
Photo By: Tu aimes?

Leave A Comment

Your email address will not be published.