TU AIMES ?

Foodlab, Travel & Lifestyle
Le chartreusei du château Pédesclaux - Architecte Mr Wilmotte
Le chai du château Pédesclaux - Architecte Mr Wilmotte

Château Pédesclaux : ré-écrire le vin

Il est plaisant d’imaginer qu’il n’existe plus rien entre l’homme et le raisin, que seul son travail, son talent reste sans autre préoccupation matérielle.
En confiant le château Pédesclaux à l’épure de l’architecte Jean Michel Wilmotte, Mr et Mme Lorenzetti ont offert ce vertige-là à Vincent Bache-Gabrielsen et à son équipe. L’architecte y conçoit un chai météore avec le tout gravitaire comme leitmotiv pour ne jamais forcer la nature, pour mieux laisser aux grains précieux le temps de libérer la volupté de leurs arômes dans le ventre protecteur des 116 cuves tronconiques, sans n’avoir été jamais foulés.


Pour mieux ourler le vin de sa nouvelle expression, les sols sont minutieusement étudiés, certaines parcelles sont alors arrachées et replantées : 47% en Cabernet Sauvignon, 48% en Merlot, 2% en cabernet Franc et 3% en Petit Verdot avec toutes les circonvolutions du fruit que cela autorise. Un nouveau phrasé est en cours d’élaboration pour révéler à ce Pauillac les lettres majuscules de son classement Cru Classé 1855.
Il n’y a plus guère de limites, de faute possible, chaque millésime devient l’histoire d’un talent, d’un réflexion, d’une réalisation.

La chartreuse de Pédesclaux n’est pas en reste avec son mix d’architectures jamais dissonantes entre angles d’acier, pierre blonde, ses murs bruns et blancs. Baignés des maigres éclats de soleil de ce jour-là, on comprend mieux pourquoi Vincent Bache-Gabrielsen présente à la dégustation une diagonale inversée.

Car lorsque l’homme se réalise dans son travail, lorsque la mécanique combinatoire de la maîtrise technique de fond et des échappées expérimentales le guide, lorsque chaque étape se lit dans chaque millésime, on ne triche pas. De 2009 à 2015, la démonstration est magistrale, on goûtera chaque contraste, chaque polyrythmie météorologique, chaque changement de barrique, chaque modification de densité. On se plait alors à chercher quelle sera la limite de l’ambitieuse expression de ce vin puisqu’il n ‘y a plus de contraintes, puisque les Hommes sont là, que les voisins sont les Châteaux Lafite-Rothschild, Mouton-Rothschild, d’Armailhac et Pontet-Canet, on brûle d’envie de savoir quel grand niveau d’excellence sera tutoyé.

That’s it, baby.

202
Photo By: Tu aimes?

Leave A Comment

Your email address will not be published.